© 2017- Valérie Calvet-Bataille-  Académie Vallier 

  • Black Twitter Icon
  • Black Facebook Icon

"Je ressens, donc je suis", le principe de demain?

 

Descartes nous a inculqué: " je pense, donc je suis".....

Freud a ajouté: " je pense trop, donc je ne suis pas"....

Les avancées des recherches en neurosciences nous prouvent de plus en plus que notre intelligence émotionnelle est aussi importante que  notre intelligence cognitive.

" Je ressens, donc je suis" sera-t-il notre nouveau guide pour nous mener vers une vie harmonieuse?

J'ai assisté dernièrement à une conférence donné par Gui Corneau, psychanalyste canadien, dont je résumerais le thème par:  "Choisir ses états intérieurs pour cheminer vers la joie". 

 

Il a résumé de façon très limpide comment se mettent  en place nos croyances limitantes, qui agissent à bas bruit, au fil du temps, jusqu'à parfois nous enfermer totalement dans un mode de fonctionnement qui nous rend malheureux... et nous fait agir et réagir de façon inadequate....

 

Il existe deux formes de joie: la joie d'être, purement existentielle, le flot de vie... incarnée par l'enfant qui court, juste pour le plaisir de bouger, sans raison....

et puis la joie d'agir, liée à l'expression et l'élan créateur, qui rebondit et réanime la joie d'être.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload